Les déchets verts : prévention et valorisation

En 2018, pour des raisons économiques et environnementales, la Communauté de communes a fait le choix de supprimer la collecte des déchets verts et, en parallèle, de mieux accompagner les habitants du territoire dans la prévention de ces déchets et même leur valorisation au jardin.

Pourquoi recycler ses déchets au jardin ?

  • pour améliorer la qualité de notre jardin avec moins d'effort et de temps d'entretien
  • pour économiser l'achat de compost, d'engrais et de désherbant,
  • pour mettre en oeuvre concrètement des gestes éco-citoyens,
  • pour limiter les voyages en déchèterie.

Quelles sont les techniques de prévention et de valorisation des déchets au jardin ?

La tonte mulching

L’herbe tondue est hachée en fines particules grâce à des lames spéciales (tondeuse spécifique ou kit à installer sur une tondeuse traditionnelle), puis projetée uniformément sur le gazon. Pas de ramassage, effet propre, enrichissement naturel du sol et diminution des besoins en arrosage. Attention, cette technique exige une tonte moins haute et plus fréquente !

Le paillage

Cela consiste à protéger le sol grâce à des déchets végétaux (tontes, branchettes et feuilles broyées) déposés au pied des plantations. Les avantages : moins de pertes d’eau dues à l’évaporation, moins de mauvaises herbes, protection des plantes contre les écarts de températures. A noter : la tonte de pelouse constitue un excellent paillis !

Le broyage

Cela consiste à réduire sous forme de copeaux les déchets verts (feuilles, taille, élagage). Il est utilisable en paillis et peut être composté. Avec une tondeuse standard, vous pouvez broyer les feuilles, les brindilles et les petites branches de diamètre inférieur à 1 cm ! Le coût d'acquisition d'un broyeur varie ensuite de 100 à 1 500 € en fonction du type et de la puissance, à adapter à votre besoin.

Le compost

Ce procédé biologique permet la dégradation accélérée des déchets organiques (jardin, cuisine, paille, sciure) sous l’action de bactéries en présence d’oxygène : on peut l’utiliser au jardin comme fertilisant après 3 à 6 mois de maturation. Le compost enrichit le sol et améliore la résistance des plantes aux maladies. Il retient l’eau, ce qui limite les arrosages.

Que composter ? Les feuilles mortes, l’herbe tondue, les mauvaises herbes, les déchets de cuisine (épluchures de fruits et de légumes, sachets de thé, coquilles de noix et d’œufs broyés, agrumes, petits cartons...), la paille, la cendre, la sciure, les petits branchages, etc... Plus les déchets verts sont diversifiés plus le compost sera de qualité, surtout si vous équilibrez bien les déchets verts humides (tonte, déchets de cuisine) et les déchets marrons secs (feuilles, paille, sciure).

Trois règles à suivre pour un beau compost: mélanger, aérer, humidifier ! Un compost ne sent rien s’il est régulièrement aéré et fourni en déchets « marrons » (branchages, feuilles, cartons découpés...). Le compost a besoin d’air et d’eau pour se dégrader correctement : brassez les déchets de temps en temps et arrosez-le s’il est trop sec. Le compost n’attire pas de nuisibles si vous n’y mettez pas de déchets d’origine animale (viande, poisson).

En 3 à 6 mois, le compost encore jeune peut être épandu autour des arbres et entre les cultures pour les protéger des mauvaises herbes, de la sécheresse ou du gel. En 6 à 10 mois, il prend l’aspect du terreau et peut s’utiliser, mélangé à la terre, au moment des semis ou lors de la reprise de la végétation, au printemps. En 10 à 12 mois, l'amendement est employé comme apport organique (massif, rempotage).

Procurez-vous un composteur en magasin spécialisé ou auprès du S.MI.T.O.M. ! Le modèle proposé coûte 22 euros. Les bricoleurs pourront s’essayer à la fabrication d’un composteur à partir de palettes de récupération : un tutoriel est proposé sur le site du S.MI.T.O.M. !

La déchèterie

Si vous n’avez pas la possibilité de valoriser tous les déchets verts chez vous (manque de place, de matériel ou de temps), rendez-vous dans les déchèteries du SMITOM !

Attention

Il est interdit de brûler les déchets verts dans votre jardin ou de les déposer en pleine nature !

Information

  • Auprès du Service Déchets au 01 60 61 55 00 – courriel.