Résidence d'auteur : le Pays de l'Ourcq accueille Marc Roger !

Dans le cadre d’une résidence d’auteur soutenue par la région Ile-de-France et en lien avec la Médiathèque Départementale de Seine-et-Marne, l’écrivain et lecteur public Marc Roger s’installera sur le Pays de l’Ourcq de septembre 2017 à mars 2018 pour achever l’écriture de son dernier roman.

La création d’une œuvre, qu’elle soit plastique, littéraire ou scénique, suit un processus bien spécifique selon chaque artiste. Chacun a sa manière de créer, avec des sources d’inspiration et des méthodes qui diffèrent. Flaubert s’inspirait d’anecdotes lues dans les journaux, Ionesco de la méthode « Assimil » pour apprendre le Francais (« La Cantatrice Chauve »)... Marc Roger semble avoir besoin de voyager pour s’accrocher au réel. Pour lui, ressentir et voir est une nécessité dans son processus d’écriture. Après avoir écrit trois récits de voyage «  À pied et à voix haute. Le tour de France en livres d’un lecteur public » (HB éditions, 2000), « Sur les chemins d’Oxor » (Actes Sud, 2005) et « La Méridienne. Saint-Malo Bamako » (Folies d'encre – le merle moqueur, 2012), Marc Roger a choisi le Pays de l’Ourcq pour finaliser la rédaction de son premier roman !

Durant ces six mois, et au-delà de son travail d'écriture, l'artiste proposera des spectacles (lectures musicales, ciné-lectures...), des rencontres, des actions culturelles dans les écoles... !

Synopsis :

Monsieur Picquier, quatre-vingt-trois ans, ancien libraire, atteint de la maladie de Parkinson, pensionnaire de la Résidence Les Bleuets, partage ses souvenirs de lecteur avec Grégoire, jeune garçon de dix-huit ans, sans diplôme, récemment embauché comme auxiliaire de vie dans cette maison de retraite. Ne pouvant plus lire par lui-même, Monsieur Picquier, avec l’autorisation de la directrice, parvient à faire de Grégoire son lecteur de compagnie. Grégoire échappe ainsi aux tâches ordinaires auxquelles il est normalement assigné, privilège qui n’est pas sans susciter la jalousie de certains de ses collègues. De séance de lecture en séance de lecture, le vieux Libraire initie l’adolescent aux grands auteurs, mais également à l’art de lire à haute voix. Mais la santé de M. Picquier décline. Le temps presse. Le vieux Libraire délègue à son élève le soin de réaliser son dernier rêve. Rejoindre à pied, pour lui, l’Abbaye de Fontevraud, pour aller lire Miracle de la rose de Jean Genet au gisant d’Aliénor d’Aquitaine.

Plus d'informations :

Tags: